Rasage à l’ancienne : les 5 étapes à suivre

Les tendances vintages et la passion de la nouvelle génération pour les modèles anciens ont permis de remettre au goût du jour le rasage à l’ancienne chez les messieurs. Outre un effet de mode, cette méthode de rasage est plébiscitée par tous les barbiers.

Votre grand-père avait sans doute déjà comprit bien avant vous les bienfaits liés à cette méthode. Ce retour à la tradition offre de nombreux avantages tant pour votre peau que pour votre porte-monnaie. Afin de vous aiguiller dans vos choix et de vous convaincre de renouer avec les traditions, nous allons vous partager les 5 étapes essentielles à suivre pour se lancer dans le rasage à l’ancienne.

Pourquoi choisir le rasage à l’ancienne ?

Le rasage traditionnel est plébiscité par tous les magazines, sur les réseaux sociaux et même par votre barbier, et ce, à raison ! En effet, cette méthode de rasage vous offrira de nombreux avantages.

1.    Un rasage plus efficace :

Les méthodes de rasage traditionnelles sont reconnues pour leur efficacité et n’ont plus besoin de faire leurs preuves. Plus besoin de s’acharner sur vos joues pour faire disparaître vos poils, un seul coup de lame suffit pour avoir une peau aussi lisse que celle d’un bébé. Même si cette méthode prend plus de temps qu’un rasage moderne, le résultat en vaut la chandelle.

2.    Une méthode respectueuse de votre peau :

Pour beaucoup, le rasage est une corvée souvent synonyme de coupures, d’irritations ou encore de rougeurs. En mettant en place cette méthode à l’ancienne, vous cesserez de maltraiter votre épiderme quotidiennement. Le matériel utilisé est plus respectueux de votre peau et vous conférera un confort de rasage nettement plus important.

3.    Un rasage plus économique :

On n’en parlera jamais assez. Le matériel de rasage à un coût qui n’est pas négligeable. Or, dans le cas de l’utilisation d’une méthode traditionnelle, le coût d’investissement sera plus élevé au démarrage, mais sera largement rentabilisé par la suite en raison de la durée du matériel. La majeure partie des rasoirs de sûreté sont en acier inoxydable et vous dureront des années, quant aux lames elles s’émoussent environs 5 fois moins vites que celles des rasoirs multilames que vous trouvez en supermarché.

4.    Une méthode plus écologique :

Qui dit, matériel durable, dit, écologique. En effet, en réduisant vos déchets, vous assurez un système plus respectueux de l’environnement. Fini le plastique et les déchets en masse. Le matériel utilisé pour le rasage à l’ancienne est de loin le plus respectueux pour l’environnement.

Les outils indispensables à cette méthode

Pour bien démarrer et être un parfait padawan du rasage traditionnel, il faut avant tout vous équiper convenablement. Un jedi n’en est pas un sans un bon sabre laser alors un parfait gentleman n’en est pas un sans un bon rasoir !

1.    Le choix du rasoir :

·     Les coupe-choux : Vous l’avez sans doute déjà vu sur les réseaux sociaux, chez le barbier ou encore en fouillant dans les affaires de votre grand-père. Il porte de nombreux surnoms comme : sabre, rasoir droit ou ouvert, mais les maîtres barbiers préfèrent l’appeler le Coupe-Chou. Ce drôle d’objet venu d’un autre temps est un rasoir de précision. Il est reconnu pour ne laisser aucun poil lui résister et laissera vos joues aussi lisses qu’une peau de bébé. Il ne faudra cependant pas oublier de l’aiguiser régulièrement afin qu’il garde son emblématique tranchant.

·     Les rasoirs de sûreté : Il s’agit du rasoir le plus populaire pour se lancer dans le rasage à l’ancienne. En effet, ce rasoir ergonomique en acier inoxydable est apprécié pour a simplicité d’utilisation. Il garantit un rasage précis en prévenant tout risque de coupure. Il s’entretient facilement et les lames sont à moindre coût. À noter qu’il faut tout de même veiller à bien nettoyer et sécher la lame à chaque utilisation afin de préserver la lame de toute détérioration et de garder une bonne hygiène.

·     Les shavettes : La shavette est le rasoir de barbier par excellence. Il s’agit d’une version moderne et évoluée du traditionnel coupe-chou. La grande différence avec son ainé est que la lame ne s’aiguise pas, elle se change comme sur un rasoir de sûreté. Il est aussi ergonomique et maniable que son aïeul, mais il faut cependant un bon coup de main avant de réussir à le manier convenablement. Ce type de lame est recommandé aux adeptes confirmés ou aux professionnels.

À la différence d’un rasoir moderne multilames que l’on peut retrouver dans le commerce, les rasoirs dits « traditionnels » ne comportent qu’une seule lame. Cela réduit fortement le risque d’irritation de la peau et limite les rougeurs liées au passage des lames à même endroit sur votre peau, à répétition.

accessoire de rasage à l'ancienne
Accessoires de rasage traditionnel : blaireau, shavette et rasoir de sûreté

2.    Le blaireau de rasage :

Le compagnon indispensable pour appliquer la mousse à raser. Il faut savoir que vous ne pourrez pas monter une mousse sans blaireau. Cependant, certaines crèmes de rasage ne nécessitent pas d’être montée en mousse et donc n’ont pas besoin d’être appliquées à l’aide d’un blaireau.

Ce choix dépendra donc de votre crème de rasage. Vous pourrez également vous équiper d’un bol en céramique de taille moyenne afin de monter plus facilement la crème en mousse avec le blaireau.

3.    La crème ou savon de rasage :

Le choix de la crème ou le savon de rasage est essentiel. Il permettra à la lame de glisser parfaitement sur votre peau et de n’épargner aucun poil contestataire. Veillez bien à prendre un produit adapté au rasage traditionnel comme le savon de rasage de chez Lames et tradition ou encore la crème à raser de chez Bivouak Paris.

4.    Un après-rasage :

Le soin après-rasage, en baume ou en crème, vous permettra d’éteindre le feu qui se répand sur vos joues et d’hydrater correctement votre peau après le rasage.

Blaireau et rasoir de sûreté
Blaireau et rasoir de sûreté

Les étapes à suivre du rasage à l’ancienne

1.    Préparer votre peau

Il faut savoir que le rasage traditionnel ne se fait pas en 5 minutes. C’est une méthode qui demande du temps alors si vous être pressé, dégagez-vous du temps ou trouver le moment opportun dans votre journée pour prendre soin de vous. Selon diverses études, le meilleur moment pour se raser est le matin avant le petit déjeuner. Le fait de mastiquer active et dynamise la circulation du sang ce qui augmente le risque de coupure.

Commençons par préparer votre peau au rasage. Il va falloir l’assouplir et ramollir l’ensemble des poils de votre barbe afin de faciliter le rasage. Vous avez deux options qui s’offrent à vous :

·     Prendre une douche chaude : cela va permettre d’ouvrir les pores de votre peau et d’assouplir vos poils.

·     Utiliser un soin exfoliant visage : en plus de ramollir les poils de votre barbe, ce type de soin va permettre d’éliminer toutes les peaux mortes avant le rasage. En bonus, vous pouvez appliquer un soin avant-rasage qui va avoir la capacité de protéger votre peau et de lui offrir l’hydratation nécessaire pour contrer les irritations ou les rougeurs pouvant être causées par la lame.

2.    Application du savon ou de la crème

La deuxième étape consiste à appliquer la mousse à raser. Avant tout il va falloir monter la mousse à l’aide du blaireau. Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de démarrer avec une crème de rasage, bien plus simple à maitriser que le savon de rasage qui va demander plus d’expérience.

La mousse va permettre de lubrifier votre peau pour faciliter la glisse de la lame tout en la préservant des risques d’irritations et en assurant une bonne hydratation de votre épiderme.

Pour faire monter votre mousse :

–      Prélevez une petite quantité de crème et déposez-la dans un petit récipient

–      Effectuer des gestes circulaires vifs à l’aide du blaireau

–      Continuer ce geste pour émulsionner la crème jusqu’à l’obtention d’une belle mousse ! Elle doit avoir l’apparence d’une chantilly.

Une fois que votre mousse est prête, vous allez pouvoir l’appliquer sur votre visage. Pour cela vous devez appliquer la mousse sur la zone de rasage de façon uniforme. Attention à ne pas trop charger votre peau afin de ne pas obstruer la lame avec la crème de rasage, cela diminuerait l’efficacité de votre rasage.

Application de la mousse à raser avec le blaireau

3.    Le rasage

Voici le moment que vous attendez tous. Vous pouvez désormais passer au rasage. Si vous débutez dans le rasage à l’ancienne, il est préférable de commencer avec un rasoir de sûreté plus maniable et nécessitant moins de technique pour son utilisation.

Réalisez une première passe dans le sens du poil. Oui, oui dans le sens du poil, du haut vers le bas ! Ensuite, vous pourrez effectuer une deuxième passe, cette fois à contre sens du poil, du bas vers le haut.

Il est important de ne pas appuyer votre lame contre votre peau. C’est le poids du rasoir qui doit mettre la pression nécessaire pour faire glisser la lame convenablement.

Également, l’angle de la lame à son importance dans la qualité de votre rasage. Si vous avez opté pour le rasoir de sûreté, la lame doit être à 45° de votre peau. Si vous avez opté vous un coupe-chou ou une shavette, il faudra effectuer un angle plus aigu, de 30°.

Vous pouvez désormais rincer votre visage à l’eau chaude et claire afin d’enlever tous les résidus de mousse sur votre visage puis essuyez avec une serviette propre en tamponnant doucement. Enfin, rincez à l’eau froide pour refermer les pores.

4.    Application de l’après-rasage

Après le rasage, il n’est pas rare de ressentir un effet désagréable communément appelé le feu du rasoir. Cette légère sensation de brûlure est tout à fait normale. C’est un signal envoyé par votre peau pour vous indiquer son besoin d’hydratation après le rasage.

Avant d’appliquer votre solution après-rasage, veillez à rincer généreusement votre peau afin d’enlever l’excès de mousse comme recommandé dans l’étape précédente.

Il existe deux types de solutions après-rasage.

L’après-rasage alcoolisé : c’est la solution old school

que l’on peut apercevoir dans tout bon film hollywoodien. Plusieurs avantages se dessinent par son utilisation. Cette solution permet de désinfecter la peau. La teneur en alcool laisse cependant un effet piquant sur la peau qui peut être désagréable pour certains.

L’utilisation de cette solution assèchera votre peau, il faudra donc poursuivre avec une solution riche en agents hydratants (crème, baume ou beurre de karité) qui aura pour effet d’apaiser l’effet piquant et de nourrir votre peau. Dernier bon point, le parfum dégagé par cet après-rasage peut être un substitut à l’eau de Cologne ou au parfum.

Le baume après-rasage : contrairement à l’after-shave, les baumes après-rasage ne contiennent pas d’alcool. Il possède une texture onctueuse semblable à du beurre qui est très agréable sur la peau. Il faut veiller à la bonne composition de votre baume pour vous assurer de ses vertus hydratantes. Privilégié une composition riche en agents hydratants, avec un pourcentage de beurre de karité et d’eau.

5.    Le nettoyage de votre matériel de rasage

Il est très important de nettoyer votre matériel après chaque rasage. Ne laissez jamais votre rasoir mouillé sur le rebord de votre lavabo avec des résidus se mousse sur la lame. Pour préserver son efficacité et veiller à conserver une bonne hygiène, vous devrez nettoyer, rincer et sécher votre rasoir. Vous le conserverez ainsi dans un endroit sec jusqu’à la prochaine utilisation.

Vous devez rincer soigneusement votre blaireau avant de l’essuyer sur une serviette propre. Vous devrez le frotter gentiment en effectuant un geste en forme de 8, afin d’éviter d’abîmer les crins du blaireau. Vous le laisserez ensuite sécher naturellement en le positionnant sur son socle, la tête vers le bas. Il faudra compter entre 24 et 48 heures pour qu’il soit complètement sec.

rasage traditionnel
Blaireau et rasoir de sûreté pour un rasage traditionnel

Vous connaissez désormais tous les secrets du rasage à l’ancienne. Une méthode authentique qui a su séduire bon nombre d’hommes en 2021. La réalisation de ce rasage traditionnel dans les règles de l’art nécessite de prendre du temps afin de maitriser les gestes spécifiques liés aux instruments que vous choisirez d’utiliser. Prendre soin de soi doit toujours être un moment de détente et de bien être alors laissez de côté la corvée du rasage moderne et découvrez le plaisir de se raser à l’ancienne.